LES GUIDES D'ORIENTATION EN IEP, ÉCOLE DE SCIENCES POLITIQUES


IEP, École de Sciences Politiques, PRÉSENTATION

IEP, École de Sciences Politiques, c'est quoi ?

Les Instituts d’Études Politiques délivrent une formation généraliste en sciences sociales, qui permet d’envisager des métiers dans des domaines variés :

  • Administration publique ;
  • Organisations internationales ;
  • Journalisme ;
  • Magistrature/droit ;
  • Management ;
  • Finance ;
  • Communication ;
  • Culture ;
  • Recherche/enseignement ;
  • Urbanisme.

Loin de l’image d’une école qui ne forme que des politiciens, les débouchés de Sciences Po sont énormément diversifiés ! Et contrairement à certaines idées reçues, il est possible de travailler aussi bien dans le domaine public que dans le secteur privé après Sciences Po !

Le cursus se déroule en 5 ans : les trois premières années sont l’équivalent d’une licence à l’université (180 crédits ECTS), tandis que les deux dernières années permettent de se spécialiser dans l’un des domaines mentionnés ci-dessus grâce à un master. Il est également possible de poursuivre ses études par un doctorat.

IEP, École de Sciences Politiques, les formats d'études possibles ?

Il est possible d’intégrer Sciences Po en formation initiale et en formation continue (principalement pour des actifs souhaitant acquérir de nouvelles compétences). Certains masters peuvent également être réalisés en alternance.

IEP, École de Sciences Politiques, où se trouvent les établissements en France ?

Outre le prestigieux Sciences Po Paris, il existe 9 autres IEP de province dont la formation se rapproche de celle de l’établissement historique : Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Toulouse. Attention, bien qu’ils s’appellent tous « Sciences Po », ces établissements sont des écoles bien distinctes, avec des prestiges et des débouchés différents. Il ne faut pas les confondre avec les campus délocalisés de Sciences Po Paris (Dijon, Le Havre, Menton, Nancy, Paris, Poitiers, Reims) qui, eux, font bien partie de la même école (ça va, vous me suivez ?) et qui permettent d’accéder aux masters de Sciences Po Paris.

Study Advisor Paris
Université Paris Sorbonne - Paris 4 Paris
Université Jean Moulin - Lyon 3
IEP Paris - Sciences Po, campus de Poitiers (programme euro-latino-américain) Poitiers
Aix-Marseille - IUT Marseille
Institut catholique de Paris Paris
IEP Paris - PSIA Paris
IEP Paris - Sciences Po, campus du Havre (programme Europe-Asie) Le Havre Le Havre
Université de Rennes - Rennes 1 Rennes
Classes Préparatoires
Université catholique de Lille - ESPOL Lille
IEP Paris - Ecole de la communication de Sciences Po Paris
Lycée Auguste-Renoir Limoges Limoges
IEP Paris - Sciences Po, campus de Reims (programmes euro-américain et Europe-Afrique) Reims
Université Paris Ouest Nanterre la Défense - Paris 10
HEIP Paris Paris
Institut catholique de Paris - Faculté des lettres Paris
IEP Strasbourg - Sciences Po Strasbourg
IEP Paris - Sciences Po, campus de Nancy (programme européen franco-allemand) Nancy
Université UPEC Université Paris Est Créteil Val-de-Marne - Paris 12

IEP, École de Sciences Politiques, COMMENT SE DEROULE LE CURSUS ?

IEP, École de Sciences Politiques, comment s'inscrire ?

Sciences Po et les IEP recrutent leurs étudiants par concours, il n’est donc pas possible de s’y inscrire via ParcourSup. Il existe trois procédures pour entrer à Sciences Po Paris après le bac : la procédure internationale (si tu as obtenu ton baccalauréat à l’étranger ou es titulaire d’un diplôme étranger), la procédure « Conventions d’Éducation Prioritaire (si ton lycée a une convention avec Sciences Po) ou la procédure par examen pour les élèves préparant un baccalauréat en France (plus d’informations sur les procédures d’admission ici). L’examen d’entrée à Sciences Po Paris se déroule au mois de février de l’année de Terminale (les dossiers de candidature doivent être remis à la fin décembre, attention à ne pas louper la date !). Le concours est très sélectif, avec 806 admis pour 5480 candidats en 2017. Il n’y a pas de condition de moyenne pour entrer à Sciences Po : le concours tient compte de l’excellence académique du candidat ainsi que de ses engagements extra-scolaires. Vous pouvez également vous porter candidat à Sciences Po après 3 années d’études supérieures.

Les IEP de province recrutent eux aussi une grande partie de leurs étudiants après le baccalauréat : Bordeaux et Grenoble disposent de leur propre concours, tandis que les autres IEP se sont rassemblés au sein d’un concours commun (très sélectif lui aussi), qui vous permet de passer un seul concours pour les 7 IEP (plus d’informations ici). Certains IEP, comme Toulouse, Rennes ou Strasbourg, permettent à des étudiants ayant obtenu la mention Très Bien au bac d’être admis (sous certaines conditions). D’autres IEP, comme Lyon, permettent d’accéder à l’école après un Bac+1. Pour avoir tous les détails sur les différents niveaux d’accès aux IEP, rendez-vous ici.

IEP, École de Sciences Politiques, quel est le déroulé de la formation ?

La formation à Sciences Po est très généraliste durant les trois premières années de scolarité, ce qui permet d’acquérir des bases solides dans les sciences sociales. Bien que les cours et leur contenu varient d’un IEP à l’autre, on retrouve quelques constantes : l’histoire, le droit, la science politique, l’économie, la sociologie, les relations internationales ainsi que les langues. Certains cours prennent la forme de cours magistraux, tandis que d’autres permettent d’approfondir certaines notions en petits groupes lors de travaux dirigés (TD). Tous les IEP exigent de leurs étudiants d’effectuer une année à l’étranger (en général, la troisième année de scolarité), soit en échange universitaire soit en tant que stagiaire. Il est également possible de faire une année de césure, à n’importe quel moment de la formation. A partir du master, les élèves se spécialisent dans un domaine particulier, comme la communication, le management ou les affaires publiques.

Certains IEP proposent des doubles diplômes, au niveau licence ou master, avec des universités françaises ou internationales. En voici une liste non exhaustive : Sciences Po Paris-Université Paris IV (Licence), Sciences Po Paris-UC Berkeley (Licence), Sciences Po Paris-Columbia University (Licence et Master), Sciences Po Paris-HEC (Master), Sciences Po Bordeaux-Université de Stuttgart etc.

Chaque IEP a son propre système d’évaluation : certains cours sont évalués en grande partie, voire totalement, en contrôle continu, d’autres seulement avec des partiels de fin de semestre, tandis que d’autres cours sont évalués par un mélange de partiels et de contrôle continu.

IEP, École de Sciences Politiques, quels profils je vais côtoyer ?

Il n’y a pas de « profil » Sciences Po : la diversité est au cœur de la philosophie de Sciences Po, qui cherche à attirer des étudiants d’horizons complètement différents. Les étudiants viennent des quatre coins du monde et de toutes les filières du baccalauréat. Certains ont étudié à la fac ou dans une prépa avant d’intégrer l’école. Sciences Po Paris a également à cœur de favoriser la diversité sociale de ses étudiants, grâce à la procédure d’admission « Conventions d’Éducation Prioritaire » et ses différents programmes d’aide sociale. Pas de panique donc, tu trouveras forcément ta place à Sciences Po !

IEP, École de Sciences Politiques, QUE FAIRE APRES ?

IEP, École de Sciences Politiques, quel est le salaire moyen après la formation ?

Il est assez difficile d’établir un salaire moyen après la formation, tant celui-ci varie en fonction des IEP et en fonction du master choisi (les élèves sortant du master « Finance et Stratégie » de Sciences Po sont par exemple réputés pour avoir des salaires de sortie beaucoup plus élevés que le reste des étudiants). En moyenne, le salaire annuel de sortie à Sciences Po Paris est de 37 000€ brut. A Bordeaux, il est de 31 000€ ; à Lyon, il s’élève à 23 419€.

IEP, École de Sciences Politiques, quel sont les débouchés professionels après la formation ?

Les débouchés de Sciences Po sont extrêmement variés et dépendent en grande partie de la spécialisation choisie en master ainsi que de l’IEP. Les diplômés s’orientent aussi bien vers le secteur public que le secteur privé, et certains travaillent à l’étranger (35% des anciens étudiants de Sciences Po Paris, 28% des anciens de l’IEP de Strasbourg). Les secteurs dans lesquels les jeunes diplômés sont les plus représentés sont les suivants : conseil/audit, administration publique, banque/finance, organisations internationales, information et communication. En général, le diplôme de Sciences Po permet d’accéder à des fonctions de cadre (catégorie A dans le secteur public).

IEP, École de Sciences Politiques, quelles sont les formations supérieures accessibles après la formation ?

Une grande partie des étudiants de Sciences Po choisissent d’entrer dans le monde du travail dès l’obtention de leur master. Certains étudiants se dirigent vers les concours administratifs de la fonction publique française, qui permettent d’accéder à divers postes ou formations : l’École Nationale d’Administration, l’École Nationale de la Magistrature, les concours de Commissaire de police et d’Officier de gendarmerie, les concours de directeur d’hôpital, les concours du Ministère des Affaires Étrangères. Ces concours sont très sélectifs ! L’ENA offre par exemple une quarantaine de places chaque année, et 80% des admis viennent de Sciences Po Paris. 

NOTRE SÉLECTION D'ÉTUDIANTS EN IEP, ÉCOLE DE SCIENCES POLITIQUES

Study Advisor c'est

Efficace

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

À distance

Pour être simple d'accès et d'utilisation pour tout le mopnden les discussions sur Study Advisor se font par téléphone, tranquillement depuis chez soi avec une confidentialité des données garantie par la CNIL.

Profite c'est gratuit

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

LE CONCEPT STUDY ADVISOR

LES LYCÉENS ÉVALUENT NOS ÉTUDIANTS