LES GUIDES D'ORIENTATION EN UNIVERSITé (MASTER) DROIT EUROPÉEN


Université (Master) Droit européen, PRÉSENTATION

Université (Master) Droit européen, c'est quoi ?

Le Master est un diplôme dit « bac +5 » qui s’inscrit dans le cursus LMD (Licence Master Doctorat) mis en place au niveau européen. Pour pouvoir candidater, il faut avoir obtenu une licence de droit à l’université. L’objectif du diplôme est de valider 120 ECTS en l’espace de 2 ans, soit 30 ECTS par semestre.
Le cursus se déroule en 2 années (Master 1 et Master 2) mais le passage d’une année à l’autre n’est pas automatique. A la fin de la première année de Master, les étudiants doivent faire acte de candidature à nouveau pour intégrer le master 2 de leur choix (sauf exceptions dans certaines Universités qui prennent directement les étudiants pour deux ans). 

Les masters de droit européen sont assez divers par leur structure et les possibilités de spécialisation. La première année de Master est considérée comme générale où on découvre les grandes lignes de l’Union européenne tandis que la seconde est une spécialisation selon le domaine souhaité (exemple  en Master 2 possibilité de s’orienter sur la sécurité de l’Union européenne, les politiques de l’Union, le droit des affaires, droits européens comparés,…). Le Master 2 se divise aussi en deux catégories en fonction des débouchés : Recherche (R) et Professionnel (P).  Le Master Recherche correspond à la rédaction d’un mémoire au semestre 4 et sa soutenance devant un jury tandis que dans le cadre d’un Master Professionnel, les étudiants accomplissent un stage d’au moins 3 mois. Certains masters peuvent laisser le choix à leurs étudiants de la formule, d’autres imposent la voie (P ou R). Il faut donc bien noter ces éléments lors des candidatures en master 2. 

Les Universités sont les premières à proposer ces formations néanmoins les Sciences Po (Paris et Provinces) proposent aussi des masters en droit européen. Il n’y a pas de concours, les sélections se font sur dossier de l’étudiant (notes depuis le Baccalauréat, expériences professionnelles et associatives,…). 

Université (Master) Droit européen, les formats d'études possibles ?

Le master se déroule en formation initiale ou continue selon le profil de l’étudiant. 

Les masters en alternance en droit sont assez rares et encore plus pour le droit européen. Pour acquérir une expérience professionnelle, l’alternative est de faire un stage long entre les deux années de master (ou durant l’année universitaire si les horaires de cours le permettent) puis s’orienter en Master 2 vers un Master professionnel. 

Certaines universités (exemple de l’Université de Toulouse Capitole) peuvent autoriser le suivi du Master à distance grâce à des plateformes qu’elles mettent en place. Cependant, il est fortement recommandé de choisir le format présentiel, notamment pour les étudiants qui peuvent éprouver des difficultés à une autonomie de travail. 

Université (Master) Droit européen, où se trouvent les établissements en France ?

Partout en France

Université (Master) Droit européen, COMMENT SE DEROULE LE CURSUS ?

Université (Master) Droit européen, comment s'inscrire ?

Les inscriptions en master de droit européen ne s’effectuent pas par ParcourSup mais par des plateformes propres à chaque université. La majorité d’entre elles utilise le système e-candidat mais l’inscription doit être renouvelée pour chaque université à laquelle on candidate (l’inconvénient est que chaque université possède sa plateforme e-candidat propre). D’autres universités comme Bordeaux, Lille II, Lyon III utilisent des systèmes spécifiques à leur université. 

Pour trouver l’adresse de ces plateformes, se rendre sur la page de présentation du master de droit européen de chaque université en tapant dans le moteur de recherche « master droit européen Université X ». Sur chacune de ces pages sont indiquées les modalités d’admissions et comment accéder à leur plateforme de candidature. En cas de difficulté à trouver, chercher sur le site de l’Université l’onglet inscription ou taper dans le moteur de recherche « e-candidat Université X ». 

La sélection se fait sur l’examen du dossier et possible entretien. Sciences Po Paris demande en plus un devoir réalisé récemment pour examiner les capacités du candidat. Lors de l’examen du dossier, le jury va regarder l’adéquation du parcours et de la demande avec le projet professionnel, les notes et enfin les recommandations (professeurs, maîtres de stages) si elles sont requises dans le dossier. Les jurys apprécient aussi si l’étudiant a eu des expériences associatives ou des stages. Enfin, un CV joliment présenté avec une lettre de motivation correctement rédigée (attention donc à la syntaxe et l’orthographe) complète l’examen du dossier. 

Les candidatures s’effectuent pour la majorité en fin d’année universitaire que ça soit le master 1 ou le master 2. Attention, certains masters pour des nécessités d’organisations (masters qui se situent à l’étranger par exemple) ou ceux de Sciences Po Paris recrutent beaucoup plus tôt dans l’année. Il est donc recommandé de faire en début de L3/M1 une liste des masters auxquels on souhaite candidater et de regarder les périodes d’admissions. Pour les masters recrutant en mai/juin, les dates exactes de candidatures apparaissent habituellement fin janvier/février sur les sites.  

Université (Master) Droit européen, quel est le déroulé de la formation ?

Le master de droit européen vise à donner une connaissance générale du système de l’Union Européenne avec une ouverture à l’international. L’étudiant en L3 de droit est supposé avoir abordé le droit institutionnel et matériel de l’Union : en Master il va les revoir en approfondissant certains points spécifiques. Ainsi,  les étudiants vont étudier le contentieux de l’Union, les droits de l’homme, le droit de la concurrence, les libertés de circulation, le droit social européen. Excepté le contentieux de l’Union et les droits de l’homme, selon les enseignants qui dirigent le master, ces derniers vont mettre plus l’accent sur un versant politique de l’Union ou non. Il faut donc bien examiner les maquettes de cours pour regarder si ceux qui sont proposés correspondent bien à notre projet. En matière de droit international : généralement étude du droit public et privé international. Enfin, le master laisse la possibilité à l’étudiant de choisir entre 2 ou 3 matières à option qui pourraient se résumer à trois grandes catégories :

  • Les matières géopolitiques, stratégiques (ex : droit humanitaire)
  • Les matières de droit économique (ex : propriété industrielle)
  • Les matières menant de recherche (ex : histoire juridique, …)

Les masters de droit européen ne sont pas ouverts à des doubles diplômes habituellement. L’étudiant peut néanmoins toujours choisir de suivre deux masters en parallèle pour obtenir deux diplômes à la fin de l’année. Cependant il y a des risques de complications administratives (cours qui se chevauchent, examens en même temps,…) car n’étant pas dans un double-diplôme organisé par l’Université, il n’y a pas de coordination administrative. Une alternative est de candidater à un Diplôme Universitaire (DU) que les universités peuvent proposer en complément d’un diplôme de Master (ex : à Panthéon-Sorbonne). Les cours se déroulent le soir et le programme est plus allégé (environ 5/6 cours par année pendant 2 ans). 

Selon les Masters, l’étudiant a entre 5 et 7 matières par semestre dont 2 avec des travaux dirigés, ce qui représente une vingtaine d’heure de cours par semestre. Une année de césure entre les deux années de Master est tout à fait possible puisque le passage en deuxième année de Master n’est pas automatique, s’effectuant sur candidature. Il n’y a généralement pas de semestres à l’étranger proposé même si l’étudiant peut en faire la demande auprès des services de relations internationales. Il existe en revanche de nombreux Masters qui délocalisent ou font un partenariat avec une université étrangère, permettant à l’étudiant de partir étudier à l’étranger pour un an (exemple du Master 2 droits des affaires et gouvernance européenne et internationales de l’Université Panthéon Sorbonne). 

Les chargés de TD examinent leurs étudiants selon le même schéma qu’en licence (participation orale, devoir maison, exposé, galop d’essai et possibles interrogations de cours). Les examens des CM se déroulent en fin de semestre :

  • les matières à TD pendant 3h (dissertation, commentaire, cas pratique)
  • les matières sans TD entre 1h ou 2h (cas pratique, question de cours, oral)

Pour valider ; l’étudiant doit obtenir au moins 10 de moyenne générale à leur semestre. 

Université (Master) Droit européen, quels profils je vais côtoyer ?

Les étudiants qui suivent ce cursus ont généralement validé une licence de droit et certains peuvent avoir déjà fait un Master 1 l’année précédente. On retrouve aussi quelques étudiants étrangers et des personnes plus âgées que la moyenne générale qui viennent compléter leur formation ou se reconvertir. Les étudiants viennent d’un peu partout de France, il y a une assez grande mixité des origines universitaires précédentes.

L’ambiance est plutôt bonne, les promotions étant de taille humaine (pas plus de 200), ce qui facilite l’intégration. Il y a peu de compétition, car les profils sont variés tout comme les objectifs professionnels. L’entraide est donc de mise. 

Le Master de droit européen offre de nombreuses opportunités par le rôle central qu’il joue. Il intéresse autant le domaine public que privé, national qu’international. Il faut donc orienter son Master 2 de droit européen en fonction de ses ambitions professionnelles. 

Université (Master) Droit européen, QUE FAIRE APRES ?

Université (Master) Droit européen, quel est le salaire moyen après la formation ?

Au vu de la diversité des ouvertures professionnelles, il semble très compliqué de pouvoir établir un salaire médian type pour tous les profils de la formation. Il faut donc regardé précisément en fonction de son type d’emploi recherché les salaires de départ. Voici cependant les grandes lignes :

Dans le privé, le titulaire d’un Master de droit a un statut de cadre mais les salaires variant énormément (allant de 27000 à 50000 € brut par an selon une étude publiée par le cabinet Hays) car ils dépendent du poste occupé et du domaine d’expertise choisi. 

Dans la fonction publique, l’étudiant peut tenter les concours de la catégorie A. S’il les réussit, le salaire moyen 2260€ pour la fonction publique d’Etat, 1850€ pour la fonction publique territoriale. Enfin pour les experts de la Commission Européenne, le salaire brut de départ est de 2300€.  

Université (Master) Droit européen, quel sont les débouchés professionels après la formation ?

Avec en poche un master de droit européen, les possibilités d’emploi sont assez variées allant du secteur privé au public, de l’échelle nationale à internationale. On trouve quelques grandes catégories qui recrutent toutes soit sur contrat, soit sur concours :

  • diplomate, travail dans les organisations internationales
  • travail dans le privé (ex : juriste en entreprise)
  • contentieux (avocat en droit européen, membre de la Cour de Justice de l’Union Européenne, …)
  • fonctionnaire (national ou européen)
  • travail dans la politique (assistant d’un personnage politique, emploi dans des ONG ou lobbys agissant au niveau européen,….). 

Les possibilités de travailler à l’étranger sont nombreuses au niveau européen ne serait-ce que par la liberté de circulation attribuée aux citoyens de l’Union qui leur permet de travailler et résider dans n’importe quel pays de l’Union européenne. Si le travail est lié aux instances mêmes de l’Union, il est probable de devoir s’expatrier en Belgique ou au Luxembourg. 

Université (Master) Droit européen, quelles sont les formations supérieures accessibles après la formation ?

Selon les administrations de Master qui suivent leurs anciens élèves, la majorité de leurs étudiants cherchent un premier emploi à la sortie du Master 2.
Un tiers va préparer les concours pour intégrer la fonction publique nationale, européenne, le barreau,…. Une minorité continue vers le doctorat (Bac+8). 

NOTRE SÉLECTION D'ÉTUDIANTS EN UNIVERSITÉ (MASTER) DROIT EUROPÉEN

Study Advisor c'est

Efficace

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

À distance

Pour être simple d'accès et d'utilisation pour tout le mopnden les discussions sur Study Advisor se font par téléphone, tranquillement depuis chez soi avec une confidentialité des données garantie par la CNIL.

Profite c'est gratuit

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

LE CONCEPT STUDY ADVISOR

LES LYCÉENS ÉVALUENT NOS ÉTUDIANTS

Les avis des étudiants en Université (Master) Droit européen

Charlotte
Advisor à Lille 2 - Faculté des sciences juridi...


Le master de droit européen a été l'opportunité de pouvoir approfondir les connaissances sur l'Union Européenne que j'avais pu acquérir au cours de ma licence. Le master est très complet, permettant de pouvoir travailler l'ensemble des champs d'actions de l'Union européenne que cela soit d'un point de vue juridique ou politique. Ce master offre enfin une ouverture au droit international (droit public international, droit des conflits armés, ...) pour compléter notre formation. Le master de droit européen me semble aujourd'hui essentiel pour tout juriste (en particulier ceux qui veulent se spécialiser dans le droit des entreprises, le commerce ou le droit public) vu l'importance que prend l'Union européenne en France.
Discute avec Charlotte

Les thématiques en Université (Master)