GUIDE D'ORIENTATION - UNIVERSITé (LICENCE) MUSICOLOGIE

Université (Licence) Musicologie, PRÉSENTATION

Université (Licence) Musicologie, c'est quoi ?

La licence de musicologie se déroule en trois ans. Chaque année te permet de valider 60 ECTS, unités de validation du niveau de l’étudiant. Il te faut donc 180 ECTS pour valider une licence de musicologie.

En licence de musicologie, il est possible de se spécialiser dans certaines options (guitare, piano…) lors de la troisième année. Chaque spécialité a son lot d’options particulières, d’une université à l’autre. Le caractère général de la licence reporte la spécialisation au cours du master.

La licence est une formation dispensée au sein des universités. Il est possible de suivre une licence de musicologie dans des universités publiques comme dans des établissements privés.

Université (Licence) Musicologie, les formats d'études possibles ?

La licence de musicologie est une formation à temps plein, généralement en formation initiale.

L’alternance est inexistante, dans le cas de la musicologie, du fait du peu d’offres pour les étudiants en musicologie.

Il est tout à fait possible de suivre une licence de musicologie par correspondance, auprès de certaines universités ou organismes de formation.

Université (Licence) Musicologie, où se trouvent les établissements en France ?

On dénombre un peu plus d’une trentaine d’établissements proposant la licence de musicologie, en France.

Les principaux établissements sont situés dans les grandes universités françaises, comme celles de Lyon, Rennes, Paris, Grenoble…

Rennes 2 - UFR ALC Rennes
UFR Musique et musicologie, Université Paris
Université Lumière - Lyon 2 Lyon
Université de Montpellier Montpellier
Université d'Évry-Val-d'Essonne Evry
Université Paris - Sorbonne Paris
Université Lumière - Lyon 2 Lyon
UFR de lettres, langues et sciences humaines, Université Blaise Pascal

Université (Licence) Musicologie, COMMENT SE DEROULE LE CURSUS ?

Université (Licence) Musicologie, comment s'inscrire ?

Les inscriptions, en licence de musicologie comme pour les autres licences, se font en lien avec ParcourSup.

Les étudiants en licence de musicologie sont principalement sélectionnés pour leurs aptitudes au solfège et sur leur projet professionnel, souvent en lien avec d’autres cursus en conservatoire. Certaines universités, comme celle de Lyon, proposent un test d’aptitudes à l’entrée de la licence.

Par conséquent, pour s’inscrire, mieux vaut ne pas rater la procédure ParcourSup.

Université (Licence) Musicologie, quel est le déroulé de la formation ?

En licence de musicologie, sont étudiées les matières fondamentales de la discipline. L’étudiant sera porté à étudier le solfège et les règles de l’écriture musicale, l’histoire de la musique, la pratique d’un instrument, l’utilisation de logiciels d’édition musicale ainsi qu’une langue et divers cours en lien avec la musique, comme l’acoustique ou l’organologie.

Chaque année de la licence se divise en deux semestres. Chaque semestre est composé de cours magistraux, en amphithéâtre, et de travaux dirigés, en groupes. Il est possible pour les étudiants en musicologie de faire une année d’échange à l’étranger, au sein d’universités partenaires dans le monde entier. Il est courant pour les étudiants en musicologie de partir un an à l’étranger, en fin de licence comme en master.

Les étudiants sont évalués au cours du semestre, avec un contrôle continu opéré au sein des groupes de TD, et à la fin du semestre, pendant la période de partiels (examens terminaux pour chaque matière sur l’ensemble du semestre). Les étudiants en musicologie sont évalués sur des dissertations, sur des questions de cours ou de réflexion, sur une pratique instrumentale (selon les universités), sur de l’analyse musicale, des dictées musicales ou encore de l’écriture musicale.

Université (Licence) Musicologie, quels profils je vais côtoyer ?

La plupart des étudiants en licence de musicologie sont issus de bacs généraux, en particulier de bacs littéraires avec option musique.

La plupart des étudiants en musicologie passent un temps conséquent à apprendre les cours et à les approfondir bien qu’il s’agisse d’études aérées, laissant place aux travaux personnels (conservatoire, projets musicaux…). Il est donc tout à fait possible de poursuivre ou de créer des projets en licence de musicologie.

La licence de musicologie accueille beaucoup de profils différents. Cependant, le profil dominant est celui de l’élève intéressé, travailleur et entreprenant.

Université (Licence) Musicologie, QUE FAIRE APRES ?

Université (Licence) Musicologie, quel est le salaire moyen après la formation ?

La licence de musicologie mène à une multitude de débouchés professionnels, il est difficile d’évaluer un salaire possible à la fin de la licence, d’autant plus que la licence de musicologie doit mener vers des études de master et conseille fortement le suivi de projets parallèles, pour pouvoir être reconnues pleinement. Il est donc possible d’envisager le SMIC, après une licence de musicologie.

Le salaire d’un licencié de musicologie dépend du secteur où il travaille, il n’y a donc pas de salaire médian.

À l’étranger, une licence de musicologie peut permettre de continuer des études grâce à l’acquisition de crédits ECTS, mais la multitude des opportunités professionnelles à l’étranger empêche encore une fois d’estimer un salaire possible à l’étranger.

Université (Licence) Musicologie, quel sont les débouchés professionels après la formation ?

La licence de musicologie, quand elle est suivie par des masters, écoles ou concours de grandes écoles de musique, peut mener à de célèbres métiers comme enseignant, compositeur, critique, intermittent du spectacle ou interprète musical.

La licence de musicologie est un cursus peu emprunté du fait du peu de débouchés professionnels, il convient donc de développer ses compétences parallèlement à la licence afin de tirer de bonnes opportunités professionnelles. En général, on estime que les professions de la musique relatives à l’enseignement ou à l’événementiel sont les plus prometteuses.

Suivant le cursus suivi par l’étudiant en musicologie, il lui est possible de travailler à l’étranger. Il est possible de travailler au sein de salles de concert, de studios d’enregistrement ou de maisons de production, si les compétences et expériences de l’étudiant le permettent.

Université (Licence) Musicologie, quelles sont les formations supérieures accessibles après la formation ?

La suite logique de la licence de musicologie restera donc le master, permettant à l’étudiant licencié de se spécialiser en vue de son insertion sur le marché professionnel.

Il est possible et fortement conseillé à l’étudiant en musicologie de suivre un cursus en conservatoire ou en école de musique, afin de consolider les connaissances et projets développés en licence.

Les étudiants en musicologie sont très peu prisés, en France, il s’agit donc de donner de la valeur à son diplôme. C’est pourquoi il est avantageux de suivre un diplôme de conservatoire ou d’école de musique.

NOTRE SÉLECTION D'ÉTUDIANTS EN UNIVERSITÉ (LICENCE) MUSICOLOGIE

Study Advisor c'est

Efficace

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

À distance

Pour être simple d'accès et d'utilisation pour tout le mopnden les discussions sur Study Advisor se font par téléphone, tranquillement depuis chez soi avec une confidentialité des données garantie par la CNIL.

Profite c'est gratuit

Study Advisor est entièrement gratuit pour ses utilisateurs grâce au financement de ses formations partenaires ainsi que de l'Europe et de l'Île-de-France qui co-financent la plateforme depuis mai 2017.

LE CONCEPT STUDY ADVISOR

LES LYCÉENS ÉVALUENT NOS ÉTUDIANTS